Journées de l’Esprit Critique

Mardi 30 novembre et mercredi 1er décembre 2021
Angoulême (Espace Franquin)

GRATUIT / TOUT PUBLIC
OUVERTURE DES INSCRIPTIONS FIN OCTOBRE

Présentation

Le réseau des Promeneurs du Net de la Charente, porté par la FRMJC Nouvelle-Aquitaine, organise en partenariat avec la CAF, l’État, l’Éducation nationale et la MSA, les Journées de l’Esprit Critique (2 journées de réflexion et de sensibilisation autour de l’esprit critique).


Au programme


Deux jours de conférences-débats autour de la thématique de l’esprit critique :

  •    Pourquoi croit-on ?
  •    Comment ne pas se faire berner par son cerveau ?
  •    Qui se cache derrière les fake-news ?
  •    Comment mieux débattre ?…

Les intervenants

En présence d’enseignants-chercheurs et de vidéastes YouTubeurs spécialistes de ces questions :

MARDI 30 NOVEMBRE

Thierry Ripoll

Professeur de psychologie cognitive à l’Université d’Aix-Marseille et membre du Laboratoire de Psychologie Cognitive (CNRS). Ses recherches concernent plusieurs grands domaines de la psychologie (raisonnement, mémoire, perception, attention). Il est également directeur du Centre de formation des psychologues de l’Éducation Nationale.

LE CERVEAU HUMAIN : UNE MACHINE À PRODUIRE DES CROYANCES INFONDÉES

Notre propension à croire peut être considérée comme un effet secondaire de la puissance du système cognitif humain. De fait, les processus cognitifs qui nous conduisent à croire sont les mêmes que ceux qui nous permettent d’appréhender correctement le réel. La croyance est donc « naturelle » et le scepticisme n’est probablement qu’une disposition instable et vulnérable. Nous donnerons quelques arguments en faveur de cette proposition.


Sebastian Dieguez

Chercheur au Laboratoire des Sciences Cognitives et Neurologiques de l’Université de Fribourg. Après une carrière de clinicien, il se tourne vers la recherche en sciences cognitives et travaille actuellement sur la formation des croyances, en particulier l’adhésion aux théories du complot.

CONTRE L’ESPRIT CRITIQUE

Solution à tous nos problèmes, “l’esprit critique” est aujourd’hui réclamé, revendiqué et décliné à toutes les sauces. Cette présentation, délibérément provocatrice, examinera quelques embûches associées au concept d’esprit critique, notamment concernant sa définition, son évaluation et son application, et se penchera sur ses effets pervers aux niveaux personnel et public. Plutôt que d’en appeler à l’esprit critique, nous devrions concentrer nos efforts sur la confiance, et plus généralement sur ce que les anciens appelaient les vertus.


Aude Favre (Aude WTFake)

Journaliste depuis plus de 10 ans, Aude Favre a monté sa chaîne Youtube WTFake en 2017, afin de lutter contre la désinformation et d’ouvrir le monde du journalisme au grand public. Elle monte actuellement une rédaction citoyenne anti-fake news, composée de plus de 1250 personnes.


Thomas C. Durand (La Tronche en Biais)

Écrivain, biologiste, dramaturge, vidéaste web et vulgarisateur français : Il est cofondateur de l’Association pour la science et la transmission de l’esprit critique (ASTEC) et de la chaîne YouTube La Tronche en biais, consacrée à l’esprit critique et à la zététique. Il tient aussi un blog intitulé La Menace théoriste.

SAVEZ-VOUS DOUTER ? INTRODUCTION À LA ZÉTÉTIQUE

La zététique est définie par son créateur Henri Broch, comme « l’art du doute ». La première étape de la zététique consiste à prendre conscience de nos propres biais, des angles morts de notre rationalité et de ce qui en découle malgré nous : la persistance de croyances réfutées. Personne n’est immunisé contre la persistance dans l’erreur car certaines croyances retournent notre intelligence contre nous.

Heureusement il existe des moyens de limiter la casse, d’identifier les situations où l’erreur est probable, de suspendre notre jugement, de nous poser les bonnes questions. Cela nous permet d’éviter de tomber dans les pièges tendus devant nous, mais aussi de déjouer le plus grand des manipulateurs : nous-même.

MERCREDI 1er DÉCEMBRE

Pascal Wagner-Egger

Chercheur en Psychologie Sociale au Département de Psychologie de l’Université de Fribourg. Ses recherches portent sur nos raisonnements quotidiens et naïfs, nos croyances de toutes sortes. Outre ses cours à l’Université, il intervient parfois dans des écoles professionnelles pour dispenser des cours visant à favoriser l’esprit critique chez les jeunes.

LE BRUIT DE LA CONSPIRATION

Dans cette conférence, je n’affirmerai rien : je ne vous livrerai que le fruit de ma réflexion et de mes recherches, à vous ensuite de penser par vous-même et faire vos propres recherches. Je ne ferai que poser des questions, à savoir pourquoi nous croyons si facilement aux théories du complot, et pourquoi il ne faudra pas, mais il vous reviendra de ne pas me croire sur parole, et de vous forger votre propre opinion !


Samuel Buisseret (Mr Sam – Point d’interrogation)

Graphiste, Animateur, Accessoiriste, Monteur image, Réalisateur, Producteur. Mr.Sam – Prenons soin de la MÉTHODE avec laquelle on se met des trucs dans le crâne.

COMMENT DÉCONVERTIR QUELQU’UN ?

On ne peut pas. Du moins, c’est ce que vous diront ceux qui ont tout essayé pour convaincre un proche de se faire vacciner, ou que la Terre est bel et bien sphérique, ou encore que les médecines douces ne se substituent pas à la chimiothérapie. Pire : plus on expose de contre-arguments à une personne, plus sa croyance semble se renforcer. Mais au fond, qui sommes-nous pour décréter d’emblée que la vérité est dans notre camp et le mensonge dans celui d’en face ?
Et s’il existait une méthode de dialogue efficace qui permet à deux personnes de raisonner sur leurs croyances, avec courtoisie et amitié, jusqu’à l’abandon des illusions ?
Trop beau pour être vrai ? Vous êtes invités à venir vérifier cette croyance…


Barbara Vasseur (Cysséepho)

Créatrice de la chaîne Cysséepho, Barbara Vasseur aborde les thématiques de l’esprit critique, avec bienveillance et culture geek !


Nathan Uyttendaele (Le Chat Sceptique)

Ce statisticien et vidéaste belge est un habitué de la vulgarisation scientifique. Il a notamment remporté le prix Wernaers et le prix Diderot pour sa chaîne précédente, La Statistique expliquée à mon chat.

L’ART D’EXPRIMER SON DÉSACCORD SANS SE FÂCHER

Comment donner plus de profondeur à nos échanges ?

Discuter avec des arguments pertinents, exprimer efficacement ses opinions et questionner celles des autres, ça ne s’improvise pas. Combien d’échanges entre personnes finissent-ils en insultes ? Combien tournent autour du sujet sans jamais vraiment plonger dedans ?
Rencontre avec la cible de Graham, un outil adapté des réflexions du scientifique Paul Graham et qui vise à une prise de conscience du besoin de recentrer nos échanges sur ce qui compte vraiment : le fond.

BIBLIOGRAPHIE
Pourquoi croit-on ? Thierry Ripoll
Pourquoi croit-on ? / Thierry Ripoll

Dans ce livre, l’auteur, s’attelle à la passionnante et troublante tâche d’identifier les processus psychologiques et cérébraux qui nous conduisent à croire une multitude de choses (simples superstitions, croyance en l’existence d’énergies non matérielles, pouvoir des rituels et des prières, capacités extrasensorielles, croyances religieuses, théories du complot…). 


Quand est-ce qu’on biaise ? / Thomas C. Durand

L’intelligence n’immunise pas contre l’erreur. Quand nos neurones sont biaisés nous n’avons aucun moyen objectif de le savoir. Alors, il faut apprendre à douter. Une méthode mise en scène avec humour dans des dialogues entre deux personnages attachants, la marionnette Mendax, incarnation de notre cerveau avide de réponses simples et définitives, et Vled Tapas, professeur d’esprit critique. Du paradoxe de l’œuf et de la poule, à Descartes et aux théories du complot, nos raisonnements sont passés à la moulinette.


La science des balivernes / Thomas C. Durand

Vaccinez-vous contre la contagion des inepties ! La muraille de Chine est la seule construction humaine visible depuis la Lune. Les vaccins causent l’autisme. Nous n’utilisons que 10 % de notre cerveau. Il y a plus de naissances les nuits de pleine lune… Il n’y a pas de relation directe entre le degré de conviction que nous inspire une croyance et sa véracité. Thomas C. Durand décortique la structure des fariboles pour nous en révéler les mécanismes. Il nous montre comment revigorer nos défenses critiques, sans rejeter complètement nos intuitions. Avec de nombreux exemples puisés dans l’actualité la plus récente et des expériences à faire soi-même.   Déculpabilisant et plein d’humour.


L’art d’exprimer son désaccord sans se fâcher / Nathan Uyttendaele

Débattre avec des arguments pertinents, exprimer efficacement ses opinions et questionner celles des autres avec bienveillance, cela ne s’improvise pas. Pour s’initier à l’art délicat d’exprimer son désaccord et à la pensée critique, le statisticien Nathan Uyttendaele et l’artiste Adelina Kulmakhanova vous proposent un ouvrage mélangeant savoir-faire et mise en scène humoristique des meilleures pratiques et de celles à éviter. À mettre dans toutes les mains !


Total bullshit ! Au coeur de la post-vérité / Sebastian Dieguez

L’année 2016 a été consacrée comme celle de la « post-vérité ». Que faut-il comprendre par ce terme ? Selon le dictionnaire d’Oxford, qui en a fait son mot de l’année, le terme désignerait des « circonstances dans lesquelles les faits objectifs ont moins d’influence pour former l’opinion publique que l’appel à l’émotion et aux croyances personnelles ». Ce livre prend le parti de retourner à la source de cet état des lieux et l’identifie dans le concept de « bullshit » théorisé par le philosophe Harry Frankfurt en 1986. Ce qu’il a défini comme une « indifférence à l’égard de la vérité » distincte du mensonge s’avère en effet un outil conceptuel remarquablement efficace pour saisir comment l’opinion prétend l’emporter sur la vérité et pour comprendre le succès des impostures scientifiques et des « théories du complot ». L’ère de la post-vérité est bien celle du bullshit institué à une échelle globale, et seule une compréhension fine de ce phénomène permettra d’engager la lutte qui se prépare. Heureusement, une telle science du bullshit est en fait déjà disponible, mais il restait à l’assembler en un seul volume accessible, utile et stimulant.


Psychologie des croyances aux théories du complot – Le bruit de la conspiration / Pascal Wagner-Egger

Notre monde est envahi de théories du complot. Comment les sciences permettent-elles de s’y retrouver entre vrai et faux complots, rationalité et irrationalité?
De nos jours, chaque événement majeur (attentat terroriste, pandémie, mort de célébrité, etc.) donne lieu à des théories alternatives à la version officielle, les théories du complot, qui se diffusent à la vitesse instantanée d’Internet. À la lumière de nombreuses études scientifiques, ce livre explore les raisons qui font que tous, nous pouvons être attirés par ce genre de récit, et pourquoi certains y croient plus que d’autres. L’auteur analyse les conséquences de ce phénomène, puis propose des pistes pour lutter contre la prolifération des théories complotistes.


L’Esprit critique / Gally & Isabelle Bauthian

Quand Paul, qui n’est pas superstitieux pour un sou, rencontre la druide Masha, le courant ne passe pas. Il a beau lui expliquer l’importance de la logique, le débat vire à la mauvaise foi. Ce soir-là, Paul reçoit la visite de l’Esprit Critique, bien déterminée à lui faire comprendre en quoi consiste vraiment la pensée scientifique… Elle va bouleverser sa façon de penser… et peut-être la vôtre !


Des têtes bien faites – Défense de l’esprit critique / Sous la direction de Nicolas Gauvrit & Sylvain Delouvée (avec Thomas C. Durand, Sebastian Dieguez, Pascal Wagner-Egger…)

L’esprit critique est sur toutes les lèvres. Entre l’explosion des Fake news et autres rumeurs sur Internet, et les innombrables théories du complot qui poussent certains jeunes sur la voie de la radicalisation, nous vivons dans un monde parsemé de pièges pour nos cerveaux, trop enclins à adhérer à des idées fausses voire complètement farfelues.

Dans cet ouvrage à la fois théorique et pratique, philosophes et chercheurs exposent les failles mentales qui nous rendent vulnérables aux erreurs de raisonnement, tandis que vidéastes, journalistes ou enseignants témoignent des actions menées pour développer l’hygiène mentale de leurs contemporains. Ensemble, ils imaginent les bonnes pratiques de l’autodéfense intellectuelle, afin de poser les jalons d’un enseignement de l’esprit critique plus que jamais nécessaire et qui, surtout, aura fait la preuve de son efficience.